Défi RH des territoires #4

Le temps de travail dans la FPT : voir plus loin que la norme

Et si on se saisissait au sein des Collectivités du sujet de l’organisation du temps de travail sous l’angle managérial – au-delà de la mise en conformité législative et règlementaire nécessaire mais insuffisante ?

Garante du cadre et de la norme, la fonction RH des collectivités avance progressivement sur ce chemin pour se saisir nouvelles missions stratégiques telles que :

  • Le pilotage et la maitrise des effectifs et de la masse salariale pour préserver les ressources et maintenir des marges de manœuvre pour agir sans subir
  • La facilitation du dialogue entre fonctions ressources et directions métiers dans une logique de proximité et de transversalité dans l’organisation
  • L’adaptation de l’organisation aux besoins des usagers pour renforcer l’adéquation de l’offre de service aux besoins et usages

Prendre du recul sur l’organisation du temps de travail, c’est l’occasion d’interroger le degré nécessaire de flexibilité du temps de travail pour plus de souplesse, d’adaptabilité et de sens et ainsi enrichir la réflexion sur la qualité de vie au travail des agents.

Réussir l’évolution du temps de travail suppose donc d’intégrer enjeux et contraintes des différentes parties prenantes que sont la collectivité, les usagers et les agents pour trouver les bonnes réponses entre optimisation des ressources, satisfaction usagers et amélioration de la QVT. Une recherche d’équilibre qui passe nécessairement par la définition de principes et de méthodes de travail communs mais aussi une réelle adaptation aux réalités opérationnelles des différents services de la collectivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *